Air France : le Code du travail l’emporte sur la violence patronale et le lynchage médiatique

Air France : le Code du travail l’emporte sur la violence patronale et le lynchage médiatique

L’inspection du travail vient de refuser d’autoriser le licenciement du délégué du personnel CGT accusé par la direction d’Air France d’avoir agressé deux vigiles et le DRH le 5 octobre dernier.

L’inspection du travail a en effet considéré qu’il n’existait aucune faute lourde justifiant le licenciement. Cette  décision démontre une fois de plus l’utilité d’un code du travail protecteur et de l’inspection du travail qui le fait respecter. Elle peut ainsi empêcher les directions d’entreprises de licencier abusivement les syndicalistes.

Le Parti de Gauche exige du gouvernement qu’il mette fin au processus en cours de destruction du Code du travail, abandonne le projet de loi Macron – El Khomri et qu’il renforce considérablement les effectifs et les moyens de l’inspection du travail.

Le Parti de Gauche réaffirme tout son soutien aux salariés d’Air France, face à la violence du patronat et du gouvernement.

Guillaume Etiévant, Secrétaire National du Parti de Gauche à l’économie et au travail

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s